Hautil 5 : Carrière de la Frégate

Vendredi 30 octobre 2009, par Grenouille // Calcaire

Le massif de l’Hautil, connu pour son gypse, cache non loin de certaines carrières en voie d’éboulement

- Hautil 1
- Hautil 2
- Hautil 3
- Hautil 4

, une petite carrière de calcaire. Celle-ci d’un calcaire de qualité moyenne, regorge de blocs en attente, éparpillés ou sur palette.

La route, le chemin, les bois. Au milieu de tout ça, une carrière de calcaire perdue dans ce monde de gypse. Étrange !

En fait, elle se trouve juste sous la couche de gypse, dont elle partage la fragilité de structure (les angles de parois se fendent sur toute la hauteur comme les piliers de gypse). La poussée verticale semble être la maladie des carrières de la région.

Galeries basses encombrées de blocs en attente, c’est la topographie d’une grande partie des lieux. Quelques wagonnets à bascule et les chaines servant à hisser les blocs résistent au temps. Les commandes sont inscrites dans des tableaux jalonnant les chambres d’extraction.

De vieux outils rouillent dans la pénombre, tel cette haveuse mobile avec ses étais ou le treuil (crapaud) avec sa chaine ou le perforateur.

Des réclames gisent dans l’humidité, vantant le professionnalisme d’une société ou la qualité d’un produit.

Besoin d’information : composez "Elysée 82-15" pour obtenir toute information.

La carcasse d’un curieux volatile de la Régie y a trouvé refuge, avec sur son capot un cow-boy sans nom ...

Portfolio

JPEG - 209 ko
Perforateur
Perforateur

Répondre à cet article